Hyena

Facebooktwittertumblrmail

Hyena c’est quoi ? En fait le deuxième long métrage du britannique Gerard Jonhson après Tony sorti en 2009. Le visuel ? Un coup de feutre qui claque comme un fouet car d’une sobriété extraordinaire signé Gary Dalton du studio londonien Empire Design […]


Relire l’interview de Gerard Jonhson et Gary Dalton ici


L’homme est une hyène pour l’homme

Le pitch

Deuxième long métrage du britannique Gerard Jonhson. Le visuel ? Un coup de feutre qui claque comme un fouet car d’une sobriété extraordinaire. Imaginez un peu : les méchants albanais trafiquants de femmes et voleurs de bagnoles envahissent les rues de Londres et concurrencent nos bon vieux turcs et leurs kebabs à la cocaïne. Un flic (corrompu alcoolique cela va sans dire), se demande comment on peut être encore plus pourri que lui dans ce monde de brute, lui qui pensait avoir fait le tour de la question va vite apprendre ce qu’il en coûte de fricoter avec la racaille des Balkans.

La belle technique

Dessiner une silhouette humaine requiert un bon doigté si l’on veut un rendu réaliste. On peut détourer un personnage existant et utiliser l’outil déformation pour ajuster comme on souhaite. Quelques finitions avec la perspective et inclinaison. Ensuite on joue sur les modes de fusion et quelques légers coups de gomme. Pour « la hyène » il suffit de bien la détourer avec un contour progressif léger et flouter au niveau des pattes pour plus de réalisme et surtout créer le lien avec l’ombre portée. Pour l’ambiance générale, versez du bruit, du flou gaussien, de la désaturation et quelques bons calques de réglages contraste/dégradé/luminosité et jouez avec les modes de fusion. La typo ? Une patte d’artiste : oubliez l’ordinateur et griffonnez énergiquement à la main avec un feutre jaune le titre sur une feuille de brouillon. Scannez et importez dans votre zone de travail. Voilà qui vous évitera de perde des heures sur Internet pour trouver la police adéquate.

La belle touche artistique

Montage technique, simple en apparence mais ultra pertinent. L’homme est une hyène et dévore les plus faibles avec sa meute. Quoi de mieux pour illustrer le concept que de mélanger l’homme et la bête sur fond de rue londonienne déserte ? L’idée est géniale l’exécution aussi. Et la typo qui vient réveiller l’ensemble comme un coup de griffe en pleine poire. Superbe. Rien que pour ça il faut aller voir le film, pas si mal dans le fond malgré quelques moments d’emmerdes et de poisse anglo-saxonne.

Envoi
User Review
0 (0 votes)
Facebooktwittertumblrmail

les belles affiches

Un collectif passionné par les affiches de films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.