Retouches palliatives

Facebooktwittertumblrmail

Le succès est plus beau avec Photoshop

L’abus de Photoshop est dangereux pour la santé. Les trucs et astuces des graphistes ne sont connus que d’eux seuls mais nous pouvons vous révéler les principales méthodes afin de transformer votre sujet en œuvre plastique avec zéro défauts. Il s’agit donc d’embellir voire de réparer ce qui pourrait bloquer une vente ou repousser le public en terme d’image. Dans certains cas la réalité dépasse la fiction car les doses de Photoshop prescrites dépassent l’entendement humain. Cela devient presque du soin graphico-palliatif. Pourquoi ? Parce que « l’état naturel » du sujet à retoucher est parfois loin, mais alors très loin de l’apparence «marketing» qu’on veut lui donner.


Opération n°1 : Simon Baker, dose : 100mg

retouche simon baker

Les yeux

Simon « Patrick Jane » Baker possède ce qu’on appelle des « bedroom eyes » c’est-à-dire les paupières légèrement tombantes qui peuvent donner un air endormi ou fatigué. Comme Hugh Grant ou Linda Hamilton. Donc pour réveiller tout ça on utilise un effet loupe afin de « gonfler » artificiellement une zone précise, comme le filtre fluidité par exemple. En zoomant très fort on peut travailler par touche légère avec le tampon de duplication et la goutte d’eau afin d’affiner les contours et dessiner une belle courbe uniforme. On nettoie les ridules et pores de la peau avec l’anti-poussière et le pinceau sur masque de fusion avec une couleur noire. Le flou de surface donne également un bel effet quoique plus « plastique » donc à utiliser avec modération. On éclaire le visage avec des calques de réglages, ou bien un simple filtre éclairage. Ne pas oublier de flouter légèrement les contours s’ils ne le sont pas assez, c’est imparable pour donner du dynamisme, surtout si vous contrebalancez avec la netteté du visage grâce à un superbe filtre passe-haut.

Enfin pour « réchauffer » l’ensemble on peut augmenter la saturation, jouer avec la balance des couleurs ou un filtre photo, et pour finir on retravaille la couleur des yeux avec des modes de fusion, des effets spéciaux de calques et la densité +/-. On peut atténuer les plis du visage avec la goutte d’eau.

Pour la lumière les filtres d’éclairage type projecteur donnent de beaux effets mais il faudra jouer avec les modes de fusion et l’opacité pour un résultat réaliste.

Opération n°2 : Britney Spears, dose : 300mg

retouche britney spears

Silhouette

La carrière de Britney Spears est faite de haut et de bas car comme tous les artistes elle doit affronter les goûts du public qui changent constamment, bien aidés par les médias reconnaissons-le. Mais dans sa spirale infernale, Britney n’a pas eu recours uniquement à Photoshop. Le bistouri et le botox sont passés par là. Son passage sur le billard plante sur place les concurrentes de Miss Swann America : pilling, lifting, botox, silicone, bouche, mâchoire, arête nasale, coiffure, gloss, brillance, le programme est chargé. Gros taillage au tampon pour affiner les hanches et fluidité pour gonfler la poitrine. Il semblerait que le ventre aussi ait été contracté par sphérisation négative. Les basses côtes ont été contrastées et creusées légèrement.

Visage

Filtre fluidité pour allonger le visage qui change encore de forme du coup. Arête nasale redressée, pommette affinées, sourcils redessinés, dents reblanchies, menton retaillé, cou retouché. On ne sait plus où donner de la tête.

Cou

Les contrastes ne font pas très naturels ni les carotides, trop saillantes. On peut creuser avec la densité +/- et pas mal de saturation.

Teinte

Avec Photoshop pas besoin de passer dans le caisson à U.V. Pour donner de la pêche à vos couleurs dupliquez le calque et passez-le en incrustation ou lumière tamisée en fonction de l’effet recherché et gérez l’opacité. Rajoutez des calques de réglages, du filtre photo éventuellement, des spots du filtre éclairage en lumière tamisée, jouez avec la densité et la saturation. Une bonne méthode consiste à peindre des couleurs chaudes sur un calque à part et changer le mode de fusion.

Opération n°3 : Keira Knightley, dose : 400mg

retouche keira knightley

Visage

La jolie Keira Knightley est plutôt pâlichonne comme la plupart des anglaises et surtout très maigre. Les sorties en boîte, les flashes et rythme de tournage n’ont certainement pas aidé à améliorer son teint ni son poids. Pour le shooting suivant notre chirurgien et son équipe médicale de choc ont réussi à transformer la british squelettique en bombe à hydrogène.

Keira a pris du poids et merci Photoshop. Tout est extrêmement lisse et net. Justement pour la netteté on utilise le filtre passe-haut en incruste opacité réduite puis flou de surface par-dessus. Avec la fluidité on grossi les joues et le menton, pour nettoyer les pores et ridules bonne dose d’anti-poussière accompagné du correcteur tons directs, teinte/saturation pour réchauffer sa peau blanche, calque dupliqué puis passé en lumière tamisée opacité réduite. Floutage de contours et renforcement des cheveux avec calque en incruste. On peut terminer avec un calque de remplissage en incrustation ou lumière tamisée pour colorer l’ensemble et flouter les contours. De cette façon on obtient un effet crémeux très agréable à l’œil.

Bouche

La fluidité la rend pulpeuse, on renforce la couleur avec un calque rempli de rouge en lumière tamisée et opacité réduite. On creuse les contrastes avec la densité +/-

Regard

Les yeux de braise, les sourcils, les cils, tout est renforcé avec de la densité, du maquillage et redessiné au tampon pour obtenir de belles courbes.

Envoi
User Review
0 (0 votes)
Facebooktwittertumblrmail

les belles affiches

Un collectif passionné par les affiches de films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.