Hors Normes vs. Place des Victoires

Facebooktwittertumblrmail

Eric Toledano & Olivier Nakache – Yoann « zigouigoui » Guillouzouic // 2019

banniere les beaux livres
Un blog sur des livres qu’ils sont biens à lire

Un comparatif des affiches des films Hors Normes & Place des Victoires

Le pitch : du bobo naïf aux affiches « copiées-collées »

Pour établir notre comparatif des affiches des films Hors Normes et Place des Victoires, il faut poser les bases sans complexe. Ceux qu’on appelle avec euphémise « Gens du voyage » et/ou « jeunes de banlieue issus de quartiers prioritaires » ont toujours fait le bonheur des uns : Mc Do, restau chinois à volonté, ZEP, REP, boutique Nike etc. Mais forcément le malheur des autres aussi : riverains excédés, agents d’entretien, policiers, supermarchés, boutique Nike etc.

Explications

Ce slogan marketing est un prétexte pour des réalisateurs « vrais bobos faux intellos » d’infliger des affiches à un public suffisamment neuneu pour les apprécier. Un peu à l’image de leur film en fin de compte.

Donc d’un côté Vincent et Reda forment des « jeunes de quartiers » destinés à faire croire que la France n’est pas raciste parce qu’ils jouent avec des autistes. De l’autre Guillaume échappe à la dépression grâce à mini-Rom multicolore. Du coup il en profitera pour se faire offrir un logement en pleine crise étudiante. Info ou intox ? Il tenterait d’y faire emménager son père, sa mère, ses frères, sœurs, cousines, neveux, nièces, cousins, tonton, tata et ceux du village d’à côté, pour profiter d’une CMU bien méritée.

La belle technique : les filtres préférés des agents

Dans « Le Milieu » c’est connu, les acteurs n’ont rien à péter des affiches. Les « stars » sous-traitent cette basse besogne auprès de leurs agents, chargés de vérifier les bourrelets et autres points noirs. Les « non-stars » n’ont pas leur mot à dire parce qu’ils ne sont pas assez connus pour faire vendre. Alors pour parvenir à un résultat plastique « top zéro défauts » il suffit de suivre ces quelques étapes très simples :

Etape 1

  • Ouvrir votre portrait d’acteur en HD dans Photoshop
  • Gommez les (quelques) défauts avec l’outil tampon > duplication de motif
  • Pour atténuer et apporter une touche « crémeuse », utilisez la goutte d’eau sur les contours surtout
  • Pour « lisser » la peau et nettoyer l’épiderme, allez dans filtre > bruit > réduction de bruit, réglez en fonction de votre image
  • Ensuite allez dans filtre > atténuation > flou de surface

Etape 2

  • Pour amener de la couleur et du contraste, dupliquez votre calque ainsi retouché puis modifiez la fusion en lumière tamisée et réduisez l’opacité.
  • Pour amener un peu de réalisme, rajoutez un calque, remplissez-le de noir, puis allez dans filtre > bruit > ajout de bruit > monochromatique > gaussien
  • Modifiez le mode de fusion du calque en incrustation ou lumière tamisé et à nouveau réduisez l’opacité.
  • Touche finale : essayez un halo lumineux pour éclairer d’une note d’espoir votre affiche -). Pour cela, créez un nouveau calque, remplissez-le de noir, puis dans filtre > rendu > halo > 105mm > luminosité 100% et passez-le en lumière tamisée, opacité réduite. Gommez les zones trop sombres à votre goût.
Envoi
User Review
5 (1 vote)
Facebooktwittertumblrmail

les belles affiches

Un collectif passionné par les affiches de films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.